Deux visions sur une communication de crise politique

Deux visions sur une communication de crise politique

Deux analyses (aux antipodes) de la communication de crise politique

Divergence de points de vue intéressante entre Challenges et L’Express quant à l’analyse de la stratégie de communication de crise du candidat Les Républicains, François Fillon.

Entre éloge d’une mise en scène hors-pair lors de l’épisode de l’annulation de la visite de François Fillon au salon de l’agriculture et de la journée intense qui s’en est suivie, et, a contrario, la critique ouverte à l’encontre de la conseillère de ce dernier, Mme Anne Méaux, les deux médias ont fait des choix qui diffèrent sensiblement.

Quels en sont les enseignements ?

Tout d’abord, L’Express choisit de relayer les critiques et reproches adressés à l’encontre de la conseillère en communication, alors que François Fillon lui même s’est gardé de se défausser sur Anne Méaux. Si l’équipe de communication n’a pas pris d’emblée la pleine mesure de la portée des révélations du Canard Enchaîné, la stratégie de communication de crise mise en place par la suite semble satisfaire le candidat, au grand damn de certains cadres de son parti. Au final, tirer à vue sur l’équipe de communicants et, au premier chef la présidente d’Image 7 au motif qu’elle a perdu la communication politique de vue ces dernières années, est-il bien nécessaire ?

Voir l’article de l’express ici 

 

A rebours de cette idée, Bruno Roger-Petit raconte pour Challenges combien la journée du 1er mars 2017 a été savamment orchestrée par les équipes du candidats qui a su, en quelque sorte, retourner la situation à son avantage. Il faut retenir de cet article, aux accents parfois sarcastiques, que pour le soutien convaincu d’un candidat – quel qu’il soit – peu importe la véracité des faits : seul compte le dispositif de mise en scène. In fine, pour l’observateur confortablement installé dans la machinerie du complot, la mise en scène prend le pas sur le contenu.
Voir l’article de Challenges ici

No Comments

Post a Comment